AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Machine à Café, malchance et petit lion. ( H. W]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ephrain O. HagelStein
Employée au Département de la Coopération Internationale

avatar

Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 10/05/2009

Feuille de personnage
Relations:

MessageSujet: Machine à Café, malchance et petit lion. ( H. W]   Jeu 14 Mai - 0:33

    8h30…Par Merlin ce satané réveil n’avait pas sonné ! Pourquoi fallait il toujours qu’il ne sonne pas lorsque c’était important..parfois elle se demandait si le monde entier n’était pas contre elle…idée absurde, mieux valait il passer à l’hypothèse suivante…soit ce réveil moldu n’était qu’un bon à rien ! Mais, Ephrain ne s’attarda pas sur son réveil matin elle avait déjà quinze minutes de retard, soit la réunion avait débuté depuis quinze minutes et elle…Et bien elle n’était pas même habillée ! La belle allemande était rentrée de Berlin dans la nuit, envoyée là bas par le Ministère pour une affaire et elle était attendue ce matin ci en réunion afin de faire son compte rendu…et bien ils pouvaient encore l’attendre ce compte rendu car la principale intéressée venait tout juste d’attraper sa brosse à cheveux !

    Une vingtaine de minutes plus tard, une robe noire cintrée, un chignon rapide, une cape sur les épaules et des chaussures à talons plus tard, la belle allemande traversait le hall d’entrée du Ministère d’un pas pressé. Dans une main un dossier, dans l’autre la Gazette du matin qu’elle parcourait rapidement du regard. Un pied dans l’ascenseur, priant pour que ce dernier ne s’arrête pas à tous les étages…espérant que Mme Chance se décide à être un peu de son côté aujourd’hui. Il suffisait d’espérer…oui et bien elle pouvait encore espérer ce stupide ascenseur fit tous les étages sans exception avant de la laisser à celui du département de la coopération. La brune accéléra le pas et rentra dans la salle de réunion déjà pleine. Angoissant comme situation…tous les regards se braquèrent sur la nouvelle arrivante passablement, non enfin totalement en retard ! Mais, fort heureusement cela ne lui arrivait absolument jamais. Ephrain était en générale la ponctualité incarnée ! Mais une pane de réveil cela arrive à tout le monde !!

    Une heure trente plus tard et une réunion assez mouvementée, Ephrain quitta le bureau avec l’un de ses collègues, bavassant boulot et planifiant leur prochain voyage à Moscou pour le Ministère. Banalités sur banalités jusqu’à ce que chacun rejoigne son bureau. Oui oui son bureau car cela sert énormément d’avoir un paternel très influent et d’entrer directement dans les hautes sphères. Une fois la porte de son bureau franchit la jolie brune soupira un bon coup, lasse et fatiguée. Elle déposa ses affaires sur un sofa qui se trouvait dans le coin puis s’avança vers l’imposant bureau recouvert d’un tas de papiers portant la mention « Urgent », un tas de notes de service, de plumes en tout genre, de parchemins…enfin un vrai débarrât mais il fallait dire qu’elle avait passé sa semaine à Berlin et qu’elle n’avait pas eu le temps de s’occuper de tout cela. Un nouveau soupire passa ses lèvres puis elle s’attela à cette paperasse embêtante.

    Vingt heures, Ephrain quitta le bureau de son supérieur et se décida à descendre chercher un café au premier étage. Complètement lessivée, elle avait hâte de retourner se coucher. Elle défit passivement son chignon alors qu’elle attendait l’ascenseur puis regagna l’étage auquel se trouvait machines à café et sucreries. Cette journée semblait interminable et la jeune femme n’imaginait pas qu’elle puisse être plus horrible…enfin…jusqu’à ce qu’en se tournant, café à la main, elle ne tombe nez à nez avec un ancien lion. Elle réprima une envie de lever les yeux au ciel. Heather…quel catastrophe celui-ci. Ils ne s’étaient jamais aimés et ils s’étaient fait un plaisir de se plomber les journées l’un l’autre lorsqu’ils étaient à Poudlard. C’était devenu un jeu, quelque chose d’indispensablement agaçant ! De joute verbale en joute verbale ils en étaient venus à se détester, chacun voulant toujours avoir le dernier mot. Et, étant donné qu’Ephrain n’était pas la personne la plus chanceuse de la planète, il avait fallu qu’ils se retrouvent ensemble au Ministère, pour ce elle se félicitait d’être souvent en voyage.

    Politesse exigeant toutefois…un petit signe de tête, mais un regard hautain et ironique car on ne se refait pas et quelques mots brièvement, très brièvement polis.

    Heather…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather Williamson
Auror

avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Machine à Café, malchance et petit lion. ( H. W]   Jeu 14 Mai - 15:10

    - Make your own kind of music sing your own special song !!

    Le réveil de Heather venait de se mettre en route et le jeune homme était toujours enfuit sous les couvertures, la tête sous l’oreiller. Ou bout d’un moment le jeune homme en eu assez d’entendre ce bruit horrible pour ses oreilles, son humeur se fit légèrement ressentir quand l’objet moldu alla s’écraser contre le mur, explosant en milles morceaux. Bien sur ne vous inquiéter pas pour ce pauvre petit réveil qui n’avait fait de mal à personne, a part si son crime était de vouloir réveiller cette assassin, alors oui peut être méritait-il de mourir ainsi mais pour l’instant regardons de plus près l’état de santé de cette objet éparpillé au sol. Il n’était vraiment pas beau à voir et on aurait presque eu pitié de lui en le voyant ainsi, non ? Oui bon ok je m’éloigne du sujet.

    Donc, quand enfin monsieur l’auror daigna sortir du lit, il était huit heure passer, et cette fois ci il était vraiment en retard. Il soupira en se passant la main dans les cheveux, répara son crime qui était toujours la en train de joncher sur le sol, le reposa sur la table de chevet et alla dans la cuisine se faire couler un café dans sa toute nouvelle machine à expresso. Quand le liquide ambré fut complètement descendu dans le mug, il s’assit à table et regarda la tasse sans réagir, loin de la réalité. Voyons voir à quoi pense notre ancien Gryffondor voulez vous ? On aurait pu croire qu’il réfléchissait à quelque chose d’important vu son air sérieux, n’est ce pas ? Et bien non pas du tout ! Voila à quoi pensais ce jeune homme.


    * Oui vas y oui oui, oui oui ! Avec ton beau taxi pouet pouet pouet (bruit de klaxon) *

    Heather resta figer avec un air d’incompréhension et secoua la tête de droit à gauche. Quand enfin il reprit conscience et qu’il était primordiale pour lui de se grouiller les fesses, il attrapa la tasse avec vitesse et la porta à ses lèvres pour boire le nectar volupté se brulant la langue au passage. Après se petit préambule très plaisant pour lui et pour le reste de ceux qui me lisent, le reste ne fut que course et gourdes monumental, que je me passerais d’énumérer. Bon ok je vais vous compter comment il a fait pour arriver entier au ministère. Tout d’abord il se leva de la table avec brusquerie et courra jusqu'à la salle de bain pour se glisser dans la cabine de douche. Il se frotta avec vigueur et quand il fut propre comme un sou neuf et habiller propre près, il sortit de son appart en claquant la porte derrière lui en oubliant ses clefs à l’intérieur.


    - Merde !!

    Heureusement pour lui qu’il avait toujours sa baguette, sinon il aurait été obligé de passer par la fenêtre pour rentrer chez lui le soir venu. Il vérifia qu’il avait tout pris pour son travail et enfin il partit pour le ministère. Quand il arriva dans le grand hall, il courut pour attraper l’ascenseur mais manque de chance pour lui, les portes se fermèrent à son approche et il partit en arrière. Il tapa du pied en poussant un juron et attendit qu’il revienne.

    La journée se passa avec beaucoup de galère pour le jeune homme et arrivé vers vingt heure il put enfin souffler et se détendre au près d’un bon café bien chaud. Bon se détendre n’était pas le bon mot quand il vit la personne qui était déjà présente devant la machine à café. Il poussa un soupir lasse et inséra une mornille dans la fente prévu pour et attendit que le liquide coule. L’ex Serdaigle remarqua enfin sa présence puisqu’elle lui lança un regard hautain avec un sourire ironique sur ses lèvres.

    * Peste !! *


    - Ephrain

    Prononça à son tour l’ex Gryffondor avec une voix morose. Cette petite peste l’avait toujours énervé et ce n’est pas maintenant que sa allait changer, oh que non. Il décida de faire comme pendant leurs études, c'est-à-dire l’embêter le plus possible, peut être que sa allait rendre plus gaie sa journée.

    - Alors comment c’est passé t’as journée HagelStein, pas trop difficile dans ton travail ô combien fatiguant, je n’ose penser a ce que tu peux apporter de plus…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ephrain O. HagelStein
Employée au Département de la Coopération Internationale

avatar

Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 10/05/2009

Feuille de personnage
Relations:

MessageSujet: Re: Machine à Café, malchance et petit lion. ( H. W]   Jeu 14 Mai - 19:58

    Ephrain ne s’était pas fait que des amis à Poudlard. Tout d’abord la brune était arrivée au beau milieu du cursus, débarquant à Poudlard pour sa quatrième année… Difficile dès lors de se faire des amis en débutant dans de telles circonstances. Mais, en plus de tout cela, la jolie allemande était loin d’être la personne la plus sociable sur cette terre. Bien le contraire fort certainement. Ainsi, elle n’avait tissé que très peu de lien et avait réussi à se faire pas mal d’inimitiés. On la disait trop hautaine, trop snobe, trop intelligente. Ephrain encaissait les remarques, les remontrances et les regards déplacés. Tout au long de sa quatrième année, elle avait été comme une bête curieuse aux yeux de tous. Un accent anglais tirant parfois sur un français trop prononcé, tantôt sur un allemand certain. Mystérieuse et bien loin de s’intéresser aux commérages du château. En bref, n’étant pas le stéréotype de la belle jeune fille un peu sotte, ni celui de l’intello finit et encore moins celui de la belle populaire…et bien, Ephrain avait choisi de rester en marge. Renfermée pour autant ? Non…elle répondait au tac au tac, maniant les mots parfaitement…une personnalité de fer qui avait déplu à bien des personnes.

    En somme Heather n’était que l’un de ces petits crétins qui n’ayant pas réussi à savoir ce qui se passait dans la petite tête de la jeune allemande, avait décidé de passer son temps à l’agacer. Cela avait commencé dès l’arrivée d’Ephrain… Tout d’abord des regards appuyés, des murmures sur son passage avec sa petite bande de lions et tout le petit jeu s’était réellement déclenché lorsque l’une des rares amies de la jolie brune avait eu la bêtise de sortir avec le blond de service. Quelle idée…Ephrain lui avait pourtant bien dit. Quelques semaines plus tard sa cruche d’amie se faisait abandonner par Casanova et Ephrain devait prendre la défense de cette dernière face aux remarques déplaisantes…et là, facile, Heather avait trouvé quelqu’un d’aussi douer que lui pour les duels de mots.

    Elle l’agaçait, elle le savait, il l’agaçait et il le savait. Et pourtant en y réfléchissant deux minutes, ils ne se connaissaient absolument pas ! Chacun ne savait de l’autre que ce que les rumeurs du château leurs avaient généreusement appris ! Mais, à vrai dire…peu importait, aujourd’hui ce n’était plus vraiment un petit jeu, c’était simplement une question d’habitude. Répondant pour répondant, pas de place à la gentillesse ou à l’amabilité. Et, il allait de soi…que tous les coups étaient permis, cela n’aurait pas été amusant sinon ! Alors aujourd’hui n’était qu’une journée comme tant d’autres ! Elle ne l’épargnerait pas juste parce qu’elle était fatiguée et il en ferait autant, elle le savait.

    Un sourire entendu au coin de ses lèvres, la jolie brune dévisagea quelques instants l’ancien rouge et or du regard. Elle l’évaluait de ses iris sombres d’une manière tout à fait déplacée, mais après tout c’était normal, banal. La jeune femme s’appuya avec lassitude contre le mur, sans lâcher l’ex lion du regard. Il débutait les hostilités…charmant.

    "Oh si tu savais combien c’est fatiguant…voyage, voyage et toujours voyage…vraiment éreintant, mon cher. Toutefois je dois dire que je suis surprise de te voir encore ici…enfin non, je suis surprise de te voir encore en vie. Hum…je ne pensais pas tu survivrais aussi longtemps par ces temps difficiles…je suis épatée !"

    Tout à fait hypocrite et on ne peut plus sarcastique, se foutre de sa tête était toujours un vrai délice. Un sourire toujours aussi ironique accroché à ses lèvres, la jolie brune porta tranquillement sa tasse à ses lèvres, sans lâcher son meilleur « ennemi » du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Machine à Café, malchance et petit lion. ( H. W]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Machine à Café, malchance et petit lion. ( H. W]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit Lion
» ♊ Petit Lion ✦ LIFE NEVER WAITS ♊
» Déchets : comment se débarasser de sa vieille télé ?
» LUCKY PETIT CHIEN LION 11 ANS EN REFUGE DANS LE 89
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Magician Of The Shadows :: Londres :: 
    MINISTERE DE LA MAGIE
 :: Niveau I
-
Sauter vers: